Distributeur de baguettes inventé par Hetch en Lorraine

distributeur jl hetch

Inventée par le boulanger Jean-Louis Hetch, un distributeur automatique de baguettes a vu le jour en 2009. Cette machine distribue du pain chaud 24 heures / 24 et 7 jours / 7. Au prix unique de 1 €, la baguette du réseau « Pani Vending » est le fruit d’une idée révolutionnaire.

De jour comme de nuit, nous disposons d’une baguette artisanale. Le premier distributeur a été mis en service en 2009 à côté de la boulangerie de cet artisan boulanger, à Hombourg-Haut – en Moselle –. Une a été installé dans le 19ème arrondissement de Paris, à deux pas des Buttes-Chaumont, avenue Mathurin Moreau.

Une idée croustillante !

Le projet a été étudié en 2001, le premier prototype du distributeur a été réalisé aux côtés des élèves d’un lycée technique de Moselle. C’est avec cinq étudiants de la section BTS électrotechnique du Lycée Charles-Jully de Saint-Avold qu’ont été finalisés le câblage et l’automatisme de l’ensemble. Cette machine a enfin été brevetée par l’INPI – Institut National de la Propriété Industrielle – et assemblée par l’entreprise d’équipement industriel portugaise Mecondielle.

« Je l’ai brevetée. On a lancé l’étude et la construction avec une société au Portugal, puis j’ai recruté un ingénieur lusitanien et créé la société Mecondielle là-bas » nous confie Jean-Louis Hecht.

Son fonctionnement est simple, 120 baguettes artisanales – non congelées donc – sont précuites pendant 10 minutes. Elles sont ensuite stockées dans un compartiment réfrigéré n’excédant pas 72h. La fin de cuisson se fait au rythme de la demande, pendant dix autres minutes. Elles ne peuvent alors pas être conservées plus de cinq heures, afin de garantir aux consommateurs du pain chaud.

 « Ce laps de temps nous permet de garantir un produit de qualité », affirme Jean-Louis Hecht.

Depuis d’autres distributeurs ont vu le jour, à Ebersheim – à 5 kms de Sélestat –, à Apach, à Betting, à Stiring-Wendel, à Carling, à la Petite-Rosselle et plus particulièrement, celle que j’affectionne, à Metz.

A quand le croissant ?

Cet artisan a lancé un projet innovant qui répond à nos besoins, nous, en bon français qui se respecte, consommateurs invétérés de « pain » – après l’Italie entre autre – notre « french baguette » fait des ravages et est depuis très demandée aux 4 coins de la France.

http://www.panivending.com/

Un autre Lorrain a également créé sa société, en 2013, nommée « Elodys ». Jean-Louis Hecht se dit dès lors « copié » par ce partenaire de « circuit » qui l’avait accompagné jusqu’au Portugal.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s